Royaume-Uni : Records de Contaminations Covid-19

Assurance voiture angleterre france, Londres, Paris, Brexit, Carte verte en ligne

30 Décembre 2021

Le variant Omicron est désormais majoritaire. Plus de 90 % des cas positifs au Covid-19 sont positif à ce variant. Il y a 3 fois plus de contagions qu’avant, mais 3 fois moins de patients à l’hôpital.

18 Décembre 2021

Le Royaume-Uni, est une fois de plus le théâtre d’une vague importe de contaminations au Covid-19. On pointe du doigt le nouveau variant Omicron. Ce variant, détecté en Afrique du Sud il y a quelques semaines, est déjà présent dans de nombreux pays.

Si les contaminations sont nombreuses, on rappelle cependant que ce variant semblerait moins dangereux. En l’état actuel de nos connaissances.

Face à ce regain épidémique, les pays européens adoptent de nouvelles restrictions aux voyageurs qui viennent de la Grande Bretagne. Vaccinés ou non-vaccinés, ils doivent subir des tests PCR et s’isoler systématiquement.

Tout cela intervient dans un contexte ou les britanniques étaient déjà décriés diplomatiquement du fait du refus d’accorder un nombre suffisant de licences de pêche aux marins européens. La question des migrants est également d’actualité. Les anglais reprochent aux européens et notamment à la France, de ne pas protéger correctement ses frontières.

En France

En France, pour l’heure actuelle, le variant majoritaire, c’est le Delta. Mais, les scientifiques s’accordent à dire qu’en Janvier, on pourrait voir arriver une 6e vague, due à Omicron.

Les annonces de Jean Castex, du Vendredi 17 Décembre 2021, n’ont apportées aucune restriction de circulations entre les régions, comme on aurait pu le craindre avec les vacances scolaires. Ceci dit, on passe d’un PASS Sanitaire à un PASS Vaccinal. Un pas de plus vers l’obligation vaccinale, disent certains.

L’union Européenne, quant à elle, annonce en substance que « la vaccination seule ne suffira pas » contre Omicron. C’est pourtant sur la vaccination que repose la stratégie française. On parle pas ou très peu de traitements. On mise tout sur une 3e, voire une 4e dose.

Pourquoi les autorités redoutent-elles Omicron ?

Les autorités redoutent un afflux de malades important vers des hôpitaux déjà à bout de souffle. Le système de santé a été soumis à rude épreuve durant cette pandémie. De nombreux patriciens hospitaliers et autres personnels soignants sont au bord du burn-out. Le manque de personnel déjà palpable avant la pandémie a été renforcé par des démissions ou des licenciements faute Pass Sanitaire…

Face à cela, il y a ce nouveau variant dont on a encore peu d’informations, ce qui alimente l’inquiétude.

De toute évidence, que l’on soit vacciné ou non, il faut continuer à respecter les gestes barrières : port du masque, lavage des mains, distanciation sociale, aération des locaux…

L’approche des fêtes de Noël et de jour de l’an fait craindre un rebond de contaminations à l’exécutif. Mais, peut-il, à quelques mois de la Présidentielle, annoncer des mesures restrictives sans devenir impopulaire ?

Prudence

Il faut donc être ou rester prudent. Contrairement à ce qu’on nous a fait croire ou laisser entendre, la vaccination n’empêche pas les contaminations ou les transmissions. Soyez donc sages à l’approche des fêtes !

Omicron : Des chiffres

Au Royaume-Uni, on a recensé environ 93000 contaminations en 24 heures, ce vendredi 17 Décembre 2021. Boris Johnson, le Premier ministre britannique parle de « Raz-de-Marée ». Ce variant Omicron provoque un doublement du nombre de cas, tous les 2 jours, actuellement.

La campagne de vaccination a accéléré en Angleterre pour tenter de contrer ce « raz-de-marée ». On recommande fortement le télétravail.

Le confinement ou le couvre-feu ne sont pas envisageables du fait de leur grand coût économique, mais également psychologique.

 

 

Laisser un commentaire