Coronavirus : Quand va-t-on Rouvrir les Frontières ?

Classé dans : News | 0

frontières, Assurance Visa Schengen, Douane assurer véhicule étrangerAu 15 Juin 2020 :

C’est fait. Le Président Emmanuel Macron a prononcé un discours le Dimanche 14 Juin. Il a précisé que les frontières européennes rouvrirait dès Lundi 15 Juin 2020. Là il y a des restrictions, la France appliquera la réciprocité. Les bars, restaurants, campings seront ouverts partout. Les écoles se préparent à rouvrir le 22 Juin.

Au 11 Juin 2020 :

Les pays de l’Union Européenne n’ont pas réussi à se mettre d’accords sur une date de réouverture commune des frontières. Chaque pays ouvre donc en fonction de ses propres réalités. De manière générale, l’apport économique du tourisme étranger est la principale raison qu’invoquent les pays concernés.

L’Espagne rouvre ses frontières le 1er Juillet 2020. Les Baléares ont obtenu le droit d’accueillir les allemands dès le 15 Juin.

L’Italie a ouvert ses frontières aux européens depuis le 3 Juin 2020.

En Grèce, on affiche également la date du 15 Juin. Les voyageurs en provenance d’Europe pourront s’y rendre, à quelques détails près.

Le Royaume-Uni impose aux voyageurs venant de l’extérieur une quatorzaine obligatoire.

On ne parle quasiment plus du Coronavirus. On parle surtout de relance économique. Face à la peur d’une crise économique sans précédent, toutes les bonnes idées sont à prendre pour relancer l’économie.

Le secteur automobile donne des signes encourageants. Le marché des véhicules d’occasion donne des signes très encourageants. De nombreux constructeurs font des efforts pour proposer aux clients finaux des véhicules à des tarifs attractifs. Les concessionnaires proposent de nombreux bons plans, lorsque cela est possible : report de mensualités, primes à la conversion plus intéressantes, etc.

L’idée est de faire en sorte que les ménages qui ont mis de côté de l’épargne, la dépense auprès des entreprises locales. Cela permettrait aux commerces de récupérer du Chiffres d’Affaires pour poursuivre leur activité.

Ouvrir les frontières et accéler le déconfinement

A cela, il faut ajouter une pression mise sur l’exécutif pour accélérer le déconfinement. Face au recul des cas de contamination au Coronavirus, les acteurs économiques souhaitent une réduction du protocole sanitaire. Cela devrait permettre aux restaurants, par exemple, d’ouvrir à leur pleine capacité.

Pour beaucoup, il s’agit d’éviter une crise sociale, conséquence de la crise sanitaire et économique. D’ailleurs, les mouvements sociaux de ces derniers jours, réclamant une meilleure justice sociale font craindre un embrasement, en France. Tout le monde a en tête, le mouvement des Gilets Jaunes. il ne faut pas que les manifestations anti-racisme se transforment en mouvements plus larges pour une meilleure égalité sociale. Tous les ingrédients sont réunis, ou presque… Les gens n’ont plus peur de se contaminer dans les grands rassemblements. Cela se joue à un fil. Plusieurs mettent l’accent sur les violences policières… Les médias mettent de l’huile sur le feu, volontairement ou involontairement.

Encore un exercice d’équilibriste pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Attendons l’allocution du chef de l’Etat, qui doit s’adresser aux Français Dimanche soir.

 

Au 06/06/2020 :

Dernières actualités : la France souhaite rouvrir ses frontières à partir du 1er Juillet 2020. En effet, selon le Comité scientifique, l’épidémie est sous contrôle. Quand on sait l’importance du tourisme étranger en France, il est urgent de rouvrir les frontières.

Les allemands, les anglais, les chinois dépensent beaucoup d’argent lors de leurs séjours en France. C’est une manne qu’il ne faut pas négliger.

 

 

Au 15 Mai 2020 :

 

Avec la crise du Coronavirus, les frontières se sont fermées. En Europe, les gouvernements ont interdit le passage des frontières aux étrangers, européens et non européens. Certains pays n’ont pas eu besoin d’interdire les entrées; les touristes ont simplement annulé ou reporté leurs séjours.

Tout ceci pose un problème économique. L’industrie du tourisme est durement frappée. L’industrie des transports l’est aussi. Avec le confinement, ce sont des milliards d’euros de recette qui se sont envolé. La faute au virus…

Le Transit transfrontalier dans l’après coronavirus

L’assurance temporaire est un service indispensable pour ceux et celles qui transitent d’un pays à un autre. Avec la fermeture des frontières, le commerce des voitures et autres véhicules d’occasion tourne au ralenti. En effet, une bonne quantité de véhicule s’achètent en Belgique, Allemagne et au Luxembourg. Sur le port d’Anvers, les bateaux cargos sont en attente. L’activité économique est quasi nulle. Ou alors, on s’occupe de paperasse. On met à jour les documents qu’on avait jamais le temps de classer. Certains, au passage, préservent leur emploi grâce au télétravail. D’autres ont perdu leur gagne pain pendant la crise.

La France se veut généreuse : chômage partiel, aides exceptionnelles, prêts garantis, etc. Certains ont peur de perdre du pouvoir d’achat. D’autres pensent à l’inflation. Mais, tout le monde s’accorde à dire qu’avec des masques, on pourra amortir le choc de la chute. Plus vite on se remet à travailler, moins on perdra d’argent… Moins, l’Etat perdra d’argent…

Donc, en attendant la réouverture des frontières, certains fabriquent des masques. D’autres importent des masques… Pour les masques, il n’y a pas de frontières…

 

Ainsi, l’achat et la vente de véhicules à l’étranger devient compliqué, devant tant d’incertitude.

Par exemple les Algériens qui circulent avec une immatriculation Algérienne ont une quasi-impossibilité de se rendre en Europe.

La durée de ses mesures est incertaine et sans doute de façon durable. Certains professionnels évoquent déjà une reprise en 2021.

La circulation en Europe n’est pas interdite, mais il n’est pas permis pour un français d’aller acheter un véhicule en Belgique actuellement (notamment pour un particulier).

 

S'assurer En Ligne Tarifs Assurance Auto Nous Contacter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *