Plaques de Transit Belges Périmées

Plaques de transit Belges périméesLes plaques d’immatriculations Belges

(Fond rouge, dites de Transit)
De nombreuses personnes circulent avec des plaques de transit Belges périmées, plaques d’immatriculations sur fond rouge.
Ces plaques d’immatriculations sont des immatriculations “officielles” Belges , elles sont d’une durée de 1 mois.
Ces plaques de transit sont d’une durée de 1 mois (en Belgique) mais si vous êtes résident en France alors la loi Française s’applique et il vous faut vous immatriculer sans délais, ainsi vous avez acheté une immatriculation qui ne sert à rien . Cette immatriculation est agrémentée d’une assurances “responsabilité civile automobile” qui vous assure seulement si vous êtes responsable de l’accident et si vous êtes porteur de l’immatriculation sur le véhicule au moment de l’accident.
Si vous téléphonez à votre assureur, il vous faudra parfois vous exprimer en Néerlandais….!!
Si vous croisez un policier pas trop tolérant, vous risquez une contravention en circulant en France avec des plaques de transit Belges périmées(et même non-périmées).
Il vous est possible de solliciter un CPI Certificat Provisoire d’Immatriculation. Mais ce document ne permet pas de circuler à l’étranger.
Bien entendu, ce qui est vrai pour les immatriculations périmées en provenance de Belgique, l’est pour les autres pays (Grande-Bretagne, Espagne, Portugal, Allemagne, Suisse, Italie).
 

Les plaques d’immatriculations Belges régulières

(fond blanc)
Si vous circulez avec des plaques belges régulières , alors ce sont de fausses plaques , car l’ancien propriétaire Belge doit les restituer au Ministère (dénommé DIV). Elles sont consignés.
 

Conclusions

En France (notamment si vous résidez en France) l’immatriculation doit être française. Vous n’avez aucun délai pour faire votre immatriculation. Souvent, on conseille de mettre sa voiture directement dans le garage une fois arrivée en France. Ou encore de faire votre immatriculation française à l’avance. Puis, une fois arrivé sur place, de mettre l’immatriculation sur la voiture.
 

En Bref

Vous l’avez compris, l’Europe du véhicule n’existe pas vraiment (sauf pour les habitués). Chaque pays a sa logique administrative et pour un étranger c’est parfois très compliqué.
Néanmoins de nombreuses personnes font de bonnes affaires et souvent la transaction se passe sans problème. Autre avantage en Wallonie, les personnes s’expriment fort bien en Français.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *