Zone Carte Verte, Europe, Automobile, douane, véhicules, immatriculation, voyage
La Zone Carte Verte représente une zone d’assurances automobiles regroupant plusieurs pays.

La Carte verte est née d’un accord entre assureurs de responsabilité civile, à l’échelle internationale. Cet accord concernait les propriétaires de véhicules à moteur. A Londres, en 1951, le Conseil adopte un standard pour les “Cartes Vertes. Puis, le Conseil déménage à Bruxelles, en 2006.

En 2016, voici une liste des pays concernés par la zone Carte Verte : Albanie, Allemagne, Andorre, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre (sauf Chypre du Nord).

Ensuite, les pays suivants : Croatie, Danemark (Iles Féroé), Espagne (Iles Canaries), Estonie, Finlande, France, Grêce, Hongrie, Iran.

De plus, les pays suivants : Irlande, Islande, Israël, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, République de Macédoine, Malte, Maroc, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas.

Enfin, les pays suivants : Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni (Gibraltar, Guernesey, île de Man, Irlande du Nord, Jersey), Russie, Saint-Marin, Serbie ( sauf Kosovo), Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tunisie, Turquie, Ukraine, Vatican.

Avant la Zone Carte Verte le voyageur devait souscrire à une assurance à chaque passage de douane. Cela nécessitait beaucoup de temps. Il y avait aussi l’incertitude de trouver un assureur  ou un douanier à sa disposition à l’arrivée à la frontière.