Durcissement du Contrôle Technique au 1er Juillet 2019

Classé dans : News | 0

Durcissement Contrôle Technique, Renforcement Contrôle Technique, 1er Juillet 2019Pour faire circuler un véhicule en France, il faut passer par un centre de contrôle technique. Cette obligation ne s’adresse pas aux véhicules neufs, mais aux véhicules qui ont plus de 4 ans. Notez qu’à partir du 1er Juillet 2019, il y aura encore un durcissement du contrôle technique.

Mai 2018 : 1er Durcissement du Contrôle Technique

En Mai 2018, on est passé de 123 à 133 points de contrôle. En conséquence, le nombre de contre-visite a augmenté. De plus, ce durcissement du contrôle technique a entraîné une augmentation des prix. On a constaté que les prix sont en moyenne de plus de 70 euros. Les contre-visite sont payantes, dans la plupart des centres.

Quels sont les 133 points de contrôle ?

Les 133 points de contrôle sont répartis dans 9 grandes familles (par ordre alphabétique):

  • Autre matériel : airbag, compteur kilométrique, ceintures de sécurité, antivol,triangle….
  • Châssis et accessoires du châssis : pare-chocs, transmission, garde-boue, tuyaux d’échappement, portes, sièges, fixation de la cabine, plancher…
  • Direction : Direction assistée, état du volant, boitier…
  • Équipements de freinage : Frein de stationnement, pédale de frein, cylindres, ABS, plaquettes…
  • Essieux, roues, pneus, suspension : pneumatiques, amortisseurs, jantes, ressorts, roulements, suspension…
  • Feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques : Câblage, phares, réglages, fonctionnement, dispositifs d’éclairage…
  • Identification du véhicule : présentation, immatriculation, numéro de châssis…
  • Nuisances : réduction du bruit, émissions à l’échappement, opacité…
  • Visibilité : pare-brise, désembuage…

 

Défaillances : Mineure, majeure ou critique

A l’issue du contrôle, si le rapport mentionne des défaillances majeures ou critiques, il faudra prévoir une contre-visite. Cette contre-visite doit se faire dans les 2 mois. Sinon, il faut repasser un contrôle technique complet.

En cas de contrôle par la police, si vous ne disposez pas de contrôle technique à jour, vous risquez une amende de 135 euros. De plus, en cas de défaillance critique, le véhicule ne peut plus circuler. Vous pouvez néanmoins déplacer le véhicule pour l’amener dans un garage, si c’est le même jour que le contrôle.

Les défaillances mineures n’entraînent pas de contre-visite.

 

Exemple de défaillances majeures  :

– NUMÉRO D’IDENTIFICATION, DE CHÂSSIS OU DE SÉRIE DU VÉHICULE : Incomplet, illisible, manifestement falsifié ou ne correspondant pas aux documents du véhicule

– Efficacité du frein de stationnement : Efficacité insuffisante

( Source : utac-otc.com)

Exemple de défaillances critiques :

– Etat du volant : Absence de dispositif de retenue sur le moyeu du volant : risque très grave de détachement

– ÉTAT ET FONCTIONNEMENT (FEUX STOP) : Aucune source lumineuse ne fonctionne

 

Juillet 2019 : 2e Renforcement

Au 1er Juillet 2019, le contrôle technique se durcit (encore). Il est évident que l’objectif à terme est de se débarrasser des anciens  véhicules en circulation. Grâce aux manifestations des Gilets Jaunes, le renforcement prévu pour le 1er Janvier 2019 a été repoussé de 6 mois. Ceci dit, l’échéance arrive à grands pas. Ce renforcement vise particulièrement les voitures Diesel. Et, en priorité, les véhicules les plus polluants.

Normes Européennes : Euro 1 – 6

Le Durcissement du Contrôle Technique provient directement de l’application de normes européennes. Ces normes ont pour objectif de réduire la mortalité sur la route. Le moyen mis en avant est l’élimination de la circulation des véhicules les plus anciens.

Les anciens véhicules Diesel ne sont pas concernés par cette nouvelle norme. En conséquence, le contrôle de la pollution se fait selon les anciennes procédures. Il en est de même pour les véhicules Euro 1, 2 et 3.

Pour les automobiles Euro 4, 5 et 6, le contrôle de la pollution est réalisé avec de nouveaux appareils de mesure. On estime que les véhicules Diesel qui font de petits trajets sont ceux qui seront le plus impactés par cette nouvelle mesure.

Prix du Contrôle Technique

Le tarif du contrôle technique dépend de chaque centre. Il est libre. En 2016, le prix moyen du contrôle technique variait entre 50 et 80 euros en France. En général, les prix étaient plus élevés à l’est de la France et en région parisienne. Depuis 2018, suite aux changements, les tarifs ont subi une augmentation de plus de 10% en moyenne. Aux extrêmes, simplauto parle de 46 euros pour le moins cher, contre 110 euros pour le plus cher.

Assurance sans Contrôle Technique

N’oubliez pas que pour obtenir une assurance temporaire automobile sur notre site, vous n’avez pas besoin du contrôle technique. C’est le cas par exemple des voitures qui vont à l’export. Le transitaire demande une assurance pour pouvoir embarquer l’automobile sur le bateau. En faisant une simulation sur notre site (s’assurer en ligne), vous pouvez choisir un devis pour 1, 3, 15 jours…ou plus, en fonction de vos besoins.

Vous n’êtes pas obligés de prendre une assurance pour un an. Vous pouvez souscrire même si vous avez été résilié par un ancien assureur. Nous n’avons pas besoin de relevé d’information. La carte grise de l’automobile et le permis de conduire du chauffeur suffisent. Si vous avez un permis de conduire étranger, n’hésitez pas à  nous contacter. Nos contrats couvrent plusieurs conducteurs.

S'assurer En Ligne Tarifs Assurance Auto Nous Contacter

Mise à jour 25 Mai 2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *