Assurance Voiture Plaque Anglaise en France

Assurance Temporaire auto Mercedes, voiture immatriculée UK, plaque anglaise, britannique, Grande Bretagne, Angleterre, Brexit, carDe plus en plus de clients nous contactent, presque en panique. En effet, du fait du Brexit, ils doivent envisager leur rapatriement en France, ou plus généralement en Europe. Ce n’est pas par choix. Beaucoup vivent en Angleterre depuis plusieurs années. C’est une obligation, car si le Brexit “aboutit”, ils vont se retrouver comme des étrangers, ne bénéficiant plus des avantages de l’Union Européenne. Ainsi, si vous aussi vous avez un véhicule avec une plaque anglaise, vous pouvez assurer votre véhicule avec une assurance temporaire, le temps de faire une nouvelle carte grise en France. Contactez-nous pour connaître les conditions de souscription. C’est sans engagement.

Voici un aperçu de quelques demandes que nous recevons ces derniers temps (Nous avons retiré les noms et prénoms des clients pour préserver leur anonymat) :

Assurer une voiture britannique en France :

Je réside actuellement au Royaume-Uni mais compte me rapatrier en France fin Juillet. Mon conjoint a une voiture immatriculée au Royaume-Uni dont l'assurance actuelle prend fin le 31 Juillet. J'aurais besoin d'assurer le véhicule en France a partir du 1er Aout, mais je ne trouve pas d'assureur acceptant de faire cela.

Assurance Véhicule plaque Anglaise :

Je souhaiterais obtenir des informations concernant une assurance temporaire pour un véhicule britannique en France

Assurance voiture immatriculé UK :

J'ai un vehicule immatriculee en angleterre. Je reside en france et j ai un permis français. Je suis en train de faire les papiers pour avoir la carte grise française.

Si vous vous trouvez dans l’un ou l’autre de ces cas, contactez-nous pour assurer votre véhicule.

S'assurer En Ligne Tarifs Assurance Auto Nous Contacter

 

Où en est le Brexit  ?

Les négociations pour le Brexit s’enlisent. Theresa May se trouvait littéralement entre le marteau et l’enclume. Le Parlement Britannique ne veut rien céder. Le Parlement Européen est en position de force : ” Vous voulez quitter l’Europe, et bien sortez…” C’est en quelques mots, ce qu’on peut imaginer être la positon des européens. Seulement, les conséquences économiques sont désastreuses pour la Grande Bretagne. Depuis le vote en faveur du Brexit, il y a 3 ans, la Livre Sterling a baissé. Les grands groupes commerciaux, qui font des échanges avec l’Europe, ont déménagé sur le “Continent”. Les étrangers d’origine communautaire envisagent leur retour dans leur pays d’origine…

De plus en plus de voix s’élèvent, même au sein du peuple britannique, pour demander un nouveau référendum sur le Brexit. Espérons qu’ils soient entendus…

Démission de Theresa May

La démission de Thérésa May renforce la thèse d’un brexit dur, c’est-à-dire d’uns sortie de l’UE sans accord. Boris Johnson, favori pour lui succéder, a déjà annoncé un retrait de l’UE au 31 Octobre, qu’il y ait accord ou non.

 

Résultats des Elections Européennes du 26 Mai 2019

Le Brexit Party de Nigel Farage a pris une grande avance.

L’Angleterre est clairement divisée en ce qui concerne le Brexit. Ceux qui veulent sortir de l’Union Européenne semblent à pein plus nombreux que ceux qui ne veulent pas du Brexit….

Au-delà de la dimension politique, c’est la dimension économique qui nous intéresse le plus. La sortie de la Grande Bretagne de l’UE ne peut pas avoir lieu sans conséquences économiques sur la zone Schengen. Il s’agit d’essayer d’anticiper et de limiter autant que possible les conséquences désastreuses.

 

Mise à jour : 28/05/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *